Comment se traduit une sale (toxico)manie ?

Le genre influence-t-il les usages de drogue ? Les raisons qui poussent une femme ou un homme à en consommer sont-elles les mêmes ? Pourquoi certaines substances sont plus répandues auprès de la population féminine que masculine ?

Les études manquent encore pour répondre à ces questions mais pour l’ONG Dianova, la non-prise en compte de la perspective de genre dans les programmes de traitement des addictions est fortement préjudiciable.

Vers une addictologie sexospécifique pour corriger les inégalités sociales

Traduction vers le français pour Dianova via TWB

C’est le message de l’article de Gisela Hansen Rodríguez que j’ai contribué à traduire de l’espagnol vers le français pour Dianova via Traducteurs sans frontières (TWB).

Cette introduction à la perspective de genre appliquée à la drogue et aux addictions entend apporter plus de justice sociale sur une question de santé publique.

Dianova, pour l'autonomie des personnes et le progès social

Dianova est une ONG engagée pour le développement des personnes, des communautés et des organisations. Ce réseau international est présent dans 19 pays et sur 4 continents. L’organisation dispose d’un statut consultatif spécial auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC).

Un contenu en espagnol à traduire en français ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *